Le Curcuma cet ingrédient magique

Pourquoi Terre de Mars a intégré de la poudre de curcuma dans son Gommage Luminance ?

Pendant des milliers d’années, les gens du monde entier ont associé le curcuma à ces propriétés curatives et bienfaits cosmétiques. Le curcuma est l’épice qui donne au curry sa couleur jaune. Il a été utilisé en Inde pendant des milliers d’années en tant qu’épice et herbe médicinale. Récemment, la science a confirmé ce que les Indiens ont affirmé depuis longtemps … le curcuma contient vraiment des composés ayant des propriétés médicinales formidables. Ces composés sont appelés curcuminoïdes, dont le plus important est la curcumine : principal ingrédient actif du curcuma. Il a de puissants effets anti-inflammatoires et est un antioxydant très fort. Cette épice jaune-orange vif est une cousine du gingembre. La recherche scientifique moderne commence tout juste à étudier l’impact positif du curcuma, elle confirme les nombreuses propriétés bénéfiques de cette épice sur la peau.

Le Safran des Indes et ses bienfaits directement appliqué sur la peau :

Le curcuma contient des antioxydants et des composants anti-inflammatoires. Ces caractéristiques fournissent une lueur et un éclat à la peau. Il ravive votre peau en faisant ressortir son éclat naturel.

– La curcumine issue du curcuma aide les plaies à guérir en réduisant l’inflammation et l’oxydation. Il diminue également le temps de réponse du corps aux plaies cutanées. Cela entraîne une cicatrisation plus rapide des plaies. Des études ont montré que le curcuma affecte positivement les tissus de l’épiderme et le collagène. La revue Life Sciences recommande l’application de la curcumine comme formule optimisée pour un meilleur travail sur les plaies cutanées.

– Le curcuma protège la peau contre les dommages du soleil. Dans une étude réalisée en 2009, les chercheurs ont appliqué de l’extrait de curcuma sur une peau endommagée par un rayonnement ultraviolet à faible dose à long terme. Ils ont constaté qu’il protégeait la peau contre les rayons UV, empêchait la formation de rides, aidait à retenir l’élasticité de la peau et réduisait l’apparence des taches brunes.

– La curcumine réduit le risque de cancer de la peau. De nombreuses études montrent que cet ingrédient naturel aide à ralentir la croissance des cellules cancéreuses, et même rétrécit les tumeurs.

– Le curcuma aide à guérir les plaies, il a une longue histoire de guérisseur. Que l’on soit victime d’une ecchymose, d’une piqûre d’insecte, d’une plaie infectée le curcuma était la solution. La recherche moderne a confirmé cela. Une étude réalisée en 2005 a révélé que le curcuma était tout aussi efficace que le miel dans la cicatrisation des plaies, aidant ainsi la peau à guérir plus rapidement qu’elle ne le ferait sans l’application de l’une ou l’autre substance. Une étude antérieure de 1999 a comparé le curcuma avec de l’huile de noix de coco et a prouvé que le curcuma était plus efficace pour aider la plaie à se fermer et à guérir.

– Grâce à ses antioxydants puissants le curcuma retarde l’apparence du vieillissement de la peau en protégeant les cellules contre la destruction des radicaux libres. Dans une étude de 2014, des chercheurs ont signalé que la curcumine protégeait les cellules contre les dommages oxydatifs. Une étude antérieure de 2010 a également signalé que la curcumine pourrait être une substance anti-âge formidable. Non seulement il réduit potentiellement le risque de nombreuses maladies mortelles d’aujourd’hui, y compris les maladies cardiaques, le cancer et la maladie d’Alzheimer, mais il peut améliorer l’état de santé des personnes âgées en raison de ses puissantes propriétés anti-inflammatoires. Nous savons maintenant que l’inflammation est derrière beaucoup de nos maladies modernes, et que l’anti-inflammation peut améliorer et prolonger la vie. « La curcumine peut contrecarrer l’état pro-inflammatoire », ont écrit les chercheurs, « qui est soupçonné de participer à de nombreuses maladies liées à l’âge. » Il est logique que l’application de curcuma puisse également aider à retarder l’apparition du vieillissement sur la peau.

– Le curcuma aide à faire disparaitre les taches d’âge et traiter le mélasme. L’épice semble être capable d’affecter la mélanine, qui est la substance dans la peau responsable de la pigmentation. Si vous avez du mélasme, vous avez trop de mélanine sur vos joues, votre menton et votre front. Les taches d’âge sont également créées par trop de mélanine dans un endroit. La curcumine dans le curcuma semble bloquer l’activation des protéines qui augmentent et régulent la production de mélanine. Dans une étude de 2009 mentionnée plus tôt, les chercheurs ont constaté que l’extrait de curcumine non seulement protége contre les rayons UV, mais aussi empêche la formation de la pigmentation causée par le rayonnement UV.

– Les qualités anti oxydantes et anti-inflammatoires du curcuma peuvent diminuer le psoriasis en contrôlant les poussées et autres symptômes.

– Le curcuma peut permettre de réduire l’acné et les cicatrices qui en résultent. Les qualités anti-inflammatoires ciblent les pores et calment la peau. Le curcuma est également connu pour réduire les cicatrices. Cette combinaison d’utilisations aide le visage à se libérer des poussées d’acné.

– Le curcuma est utilisé pour le traitement de la gale. Dans une étude menée en Inde, une combinaison de curcuma et de neem, une plante originaire d’Inde, est efficace dans le traitement de la gale. Cette maladie causée par des acariens microscopiques qui laissent une éruption cutanée. Le curcuma peut aussi soigner d’autres affections cutanées comme l’eczéma, l’alopécie, le lichen plan et d’autres problèmes de peau.

Le curcuma est aussi supplément nutritionnel très efficace. De nombreuses études de haute qualité montrent qu’il a des avantages majeurs sur le corps et le cerveau.

Les bienfaits du curcuma sur la santé :

– La curcumine est un composé anti-inflammatoire naturel. Il aide le corps à combattre les envahisseurs étrangers et joue également un rôle dans la réparation des dégâts. Sans inflammation, les pathogènes comme les bactéries pourraient facilement prendre le contrôle de notre corps et nous tuer. Bien que l’inflammation aiguë (à court terme) soit bénéfique, elle peut devenir un problème majeur lorsqu’elle est chronique (à long terme) et déployée de façon inappropriée contre les propres tissus de l’organisme. On pense maintenant que l’inflammation chronique de bas niveau joue un rôle majeur dans presque toutes les maladies chroniques occidentales. Cela inclut les maladies cardiaques, le cancer, le syndrome métabolique, la maladie d’Alzheimer et diverses affections dégénératives. Par conséquent, tout ce qui peut aider à combattre l’inflammation chronique est d’une importance primordiale dans la prévention et même le traitement de ces maladies.

Il s’avère que la curcumine est fortement anti-inflammatoire, elle est si puissante qu’elle rivalise avec l’efficacité de certains médicaments anti-inflammatoires. La curcumine cible en réalité plusieurs étapes de la voie inflammatoire au niveau moléculaire. La curcumine bloque la NF-KB, une molécule qui se déplace dans les noyaux des cellules et active les gènes associés à l’inflammation. On pense que le NF-KB joue un rôle majeur dans de nombreuses maladies chroniques. Sans entrer dans les détails, la clé de voûte ici est que la curcumine est une substance bioactive qui combat l’inflammation au niveau moléculaire.

Dans plusieurs études, sa puissance est comparée favorablement aux médicaments pharmaceutiques anti-inflammatoires … sauf sans les effets secondaires.

– Le curcuma augmente considérablement la capacité antioxydante du corps. Les dommages oxydatifs sont considérés comme l’un des mécanismes du vieillissement et de nombreuses maladies. Il implique des radicaux libres, des molécules hautement réactives avec des électrons non appariés. Les radicaux libres ont tendance à réagir avec des substances organiques importantes, telles que les acides gras, les protéines ou l’ADN. La principale raison pour laquelle les antioxydants sont si bénéfiques, c’est qu’ils protègent notre corps contre les radicaux libres. La curcumine est un puissant antioxydant capable de neutraliser les radicaux libres en raison de sa structure chimique. Mais la curcumine stimule aussi l’activité des enzymes antioxydantes du corps. De cette façon, la curcumine combat les radicaux libres. Il les bloque directement, puis stimule les mécanismes antioxydants du corps.

– La curcumine stimule le facteur neurotrophique dérivé du cerveau avec l’amélioration de la fonction cérébrale et à la diminution des maladies cérébrales. À l’époque, on croyait que les neurones n’étaient pas capables de se diviser et de se multiplier après la petite enfance. On sait maintenant que cela est faux. Les neurones sont capables de former de nouvelles connexions, mais dans certaines régions du cerveau, ils peuvent aussi se multiplier et augmenter en nombre.

L’un des principaux moteurs de ce processus est le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF), qui est un type d’hormone de croissance qui fonctionne dans le cerveau. De nombreux troubles cérébraux courants ont été associés à une diminution des taux de cette hormone. Cela inclut la dépression et la maladie d’Alzheimer.

La curcumine peut augmenter les niveaux de BDNF dans le cerveau. En faisant cela, elle peut être efficace pour retarder ou même inverser de nombreuses maladies du cerveau et des diminutions liées à l’âge dans la fonction cérébrale. Il y a aussi la possibilité que cela pourrait aider à améliorer la mémoire.

– La curcumine entraine diverses améliorations qui réduisent le risque de maladie cardiaque. La curcumine peut aider à inverser de nombreuses étapes du processus de la maladie cardiaque. Le principal avantage de la curcumine concernant les maladies cardiaques, est l’amélioration de la fonction de l’endothélium, qui est la paroi des vaisseaux sanguins. Il est bien connu que la dysfonction endothéliale est un facteur important de maladie cardiaque et implique une incapacité de l’endothélium à réguler la pression sanguine, la coagulation sanguine et divers autres facteurs. Plusieurs études suggèrent que la curcumine conduit à des améliorations de la fonction endothéliale. Une étude montre qu’elle est aussi efficace que l’exercice, une autre montre que cela fonctionne aussi bien que certains médicaments. Mais la curcumine réduit également l’inflammation et l’oxydation (comme expliqué ci-dessus), qui sont également des facteurs importants dans les maladies cardiaques.

– Le curcuma peut également aider à prévenir (et peut-être même à traiter) le cancer. Cette maladie terrible, est caractérisée par une croissance incontrôlée des cellules. Il existe de nombreuses formes différentes de cancer, mais elles ont plusieurs points communs, dont certaines semblent être affectées par la supplémentation en curcumine. Les chercheurs ont étudié la curcumine comme une plante bénéfique dans le traitement du cancer. Il peut affecter la croissance, le développement et la propagation du cancer au niveau moléculaire. Des études ont montré qu’il peut réduire l’angiogenèse (croissance de nouveaux vaisseaux sanguins dans les tumeurs), les métastases (propagation du cancer), ainsi que contribuer à la mort des cellules cancéreuses.

De nombreuses études ont montré que la curcumine peut réduire la croissance des cellules cancéreuses en laboratoire et inhiber la croissance des tumeurs.

– La curcumine peut aussi être utile dans la prévention et le traitement de la maladie d’Alzheimer. Cette maladie est la maladie neurodégénérative la plus courante dans le monde et l’une des principales causes de démence. Malheureusement, aucun bon traitement n’est disponible pour le moment. Par conséquent, l’empêcher d’apparaître est de la plus haute importance. Il a été démontré que la curcumine traverse la barrière hémato-encéphalique. Il est connu que l’inflammation et les dommages oxydatifs jouent un rôle dans la maladie d’Alzheimer. Comme nous le savons, la curcumine a des effets bénéfiques sur les deux. Mais une caractéristique clé de la maladie d’Alzheimer est une accumulation d’enchevêtrements de protéines appelées plaques amyloïdes. Des études montrent que la curcumine peut aider à effacer ces plaques.

– L’arthrite est un problème commun dans les pays occidentaux. Il existe en plusieurs types différents, mais la plupart impliquent une sorte d’inflammation dans les articulations. Étant donné que la curcumine est un anti-inflammatoire puissant, il est logique qu’il puisse aider contre l’arthrite. Plusieurs études le montrent : une étude portant sur des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, la curcumine était encore plus efficace qu’un médicament anti-inflammatoire. De nombreuses autres études ont examiné les effets de la curcumine sur l’arthrite et noté des améliorations dans divers symptômes.

– D’autres études montrent que la curcumine a des avantages incroyables contre la dépression. La curcumine s’est révélée prometteuse dans le traitement de la dépression. Dans un essai contrôlé, 60 patients ont été randomisés en trois groupes (45). Un groupe a pris du prozac, un autre groupe a pris un gramme de curcumine et le troisième groupe a pris du prozac et de la curcumine. Après 6 semaines, la curcumine a conduit à des améliorations similaires à celles du prozac. Le groupe qui a pris à la fois prozac et curcumine s’est mieux comporté. Selon cette étude, la curcumine est aussi efficace qu’un antidépresseur. La dépression est également liée à des niveaux réduits de facteur neurotrophique dérivé du cerveau et à un rétrécissement de l’hippocampe, une zone du cerveau ayant un rôle dans l’apprentissage et la mémoire. La curcumine augmente les niveaux de BNDF, ce qui peut inverser certains de ces changements. Il existe également des preuves que la curcumine peut stimuler les neurotransmetteurs cérébraux sérotonine et dopamine.

– Enfin, La curcumine peut aider à retarder le vieillissement et à combattre les maladies chroniques liées à l’âge. Si la curcumine peut vraiment aider à prévenir les maladies cardiaques, le cancer et la maladie d’Alzheimer … cela aurait des avantages évidents pour la longévité. Pour cette raison, la curcumine est devenue très populaire en tant qu’ingrédient anti-âge. Mais étant donné que l’oxydation et l’inflammation jouent un rôle dans le vieillissement, la curcumine peut avoir des effets qui vont bien au-delà de la simple prévention de la maladie.

Laisser un avis